UMR CNRS 5805 EPOC
Environnements et Paléoenvironnements
Océaniques et Continentaux
EPOC
Université de Bordeaux  CNRS  EPHE  OASU

English Version
 
AccueilEvénementsRecrutementsAccèsLiensPlan du Site
 
> Recherche > Publications > Thèses > Détails Retour
Valid XHTML 1.0 Transitional

Valid CSS!
Consignes de Sécurité et Numéros d'Urgence
(à l'usage des personnels du laboratoire)
Thèse


Reconstruction des conditions océaniques de surface et de la productivité en Péninsule Antarctique au cours de l'Holocène et du réchauffement récent

Soutenue
le 29-06-2012

Par
Loïc BARBARA

Directeur(s) de thèse
Xavier Crosta / Guillaume Massé

Membres du jury
Mme Valérie Masson-Delmotte, Directrice de Recherches CEA, LSCE, Gif-sur-Yvette, Rapporteur
Mme Marie-Alexandrine Sicre, Directrice de Recherche CNRS, LSCE, Gif-sur-Yvette, Rapporteur
Mme Ma Ángeles Bárcena Pernía, Professeur, Université de Salamanque, Examinateur
M. Thierry Corrège, Professeur, EPOC, Université Bordeaux 1, Examinateur
M. Xavier Crosta, Directeur de Recherche CNRS, EPOC, Université Bordeaux 1, Directeur de thèse
M. Guillaume Massé, Chargé de Recherche CNRS, LOCEAN, Université Paris 6, Directeur de thèse

Résumé
Durant les dernières décennies, la Péninsule Antarctique a été identifiée comme étant la région où le réchauffement récent est le plus marqué dans l'Hémisphère Sud. Cependant, au-delà de la période instrumentale, la variabilité climatique Holocène de cette partie du globe est en grande partie inconnue. Cette absence de données limite notre capacité à évaluer l’amplitude des changements actuels dans le contexte de la variabilité historique ainsi que les mécanismes de forçage sous-jacents. Nous avons ainsi ciblé nos analyses sur des enregistrements sédimentaires prélevés à l'Est et à l'Ouest de la Péninsule Antarctique, avec pour objectif d'étendre les connaissances spatiales et temporelles des conditions de l'océan de surfaces dans ce secteur de l'Antarctique au cours du dernier siècle, du dernier millénaire ainsi que durant l'Holocène. La méthodologie de cette thèse est basée sur une comparaison multi-proxies qui inclut, comme outils principaux, les assemblages des diatomées et les biomarqueurs spécifiques de diatomées (HBIs). Nous avons pu ainsi documenter la réponse régionale environnementale aux variations climatiques à différentes échelles de temps, et définir les mécanismes forçant sur la variabilité des conditions d'océan de surface ainsi que la formation du couvert de banquise en Péninsule Antarctique. La comparaison de nos enregistrements avec des données issues des carottes de glace, a permis de mettre en évidence le rôle important des changements d'intensité des cellules atmosphériques sur la dynamique de la circulation océanique, la durée du cycle saisonnier de banquise et la productivité siliceuse.

Mots-clé
Paléoenvironnement, Holocène, Réchauffement récent, Péninsule Antarctique, Océan Austral, Circulation atmosphérique, Diatomées, Biomarqueurs

Mémoire en ligne
http://www.theses.fr/2012BOR14540
UMR CNRS 5805 EPOC - OASU - Université de Bordeaux
Allée Geoffroy Saint-Hilaire - CS 50023 - 33615 PESSAC CEDEX - FRANCE

| Dernière mise à jour : 212 Octobre 2020 | Contacts | Mentions Légales | © 2006-2020 EPOC |