UMR CNRS 5805 EPOC
Environnements et Paléoenvironnements
Océaniques et Continentaux
EPOC
Université de Bordeaux  CNRS  EPHE  OASU

English Version
 
AccueilEvénementsRecrutementsAccèsLiensPlan du Site
 
> Evénements > Informations Retour
Valid XHTML 1.0 Transitional

Valid CSS!
Consignes de Sécurité et Numéros d'Urgence
(à l'usage des personnels du laboratoire)
Séminaire


Apport de la stratigraphie sismique 3D et de la modélisation pour l'analyse des bassins sédimentaires

Date
le 14-11-2013 à 14:00

Lieu
Salle Stendhal, DGO, Bâtiment B18

Intervenant(s)
Julien BOURGET, School of Earth and Environment, The University of Western Australia (Perth)

Résumé
Au cours du Cénozoïque, la marge nord-ouest Australienne est marquée par une sédimentation mixte siliciclatsique et carbonatée (barrières récifales coralliennes) dans un contexte tectonique actif (collision avec l'Asie du sud-est). L'architecture stratigraphique des bassins sédimentaires « mixtes » offre une excellente opportunité pour analyser la sensibilité des systèmes carbonatés (récifs coralliens) aux changements environnementaux à moyen terme, incluant (1) les variations eustatiques ; (2) la fluctuation des apports terrigènes (dans le temps et l'espace) induite par le climat, et ; (3) la variation des taux de subsidence. Les mécanismes de transferts sédimentaires plateforme-bassin sur ce type de marge, incluant l'architecture des systèmes turbiditiques, sont également complexes.
Cependant, l'architecture stratigraphique des bassins sédimentaires, quelle que soit l'échelle considérée, est complexe et nécessite d'être appréhendée en trois dimensions. Les données géophysiques conventionnelles (sismique 2D) permettent d'imager les sédiments et roches enfouies en sub-surface mais ne peuvent que rarement offrir une analyse fine des environnements de dépôts et leur variation dans le temps et l'espace. Depuis son essor dans les années 1990 (pour l'industrie) et le milieu des années 2000 (pour la recherche académique), la sismique 3D a révolutionné la capacité des géologues à analyser, comprendre et caractériser les bassins sédimentaires. La haute résolution des données sismique 3D, et la capacité d'extraire l'information géologique à l'échelle sub-sismique par le biais d'analyses d'attributs (amplitudes, décomposition spectrale, analyse « trace-atrace »), permettent aujourd'hui de caractériser finement des dépôts sédimentaires enfouis sous plusieurs kilomètres de roches.
Cet exposé présentera un aperçu de l'apport de la stratigraphie sismique en « 3D » pour l'analyse des bassins sédimentaires à travers d'applications paleo-environnementales (environnements plio-quaternaires, climat, niveau marin) et industrielles (caractérisation réservoir en subsurface et systèmes analogues). L'exemple du North West Shelf Australien nous montrera comment la sismique 3D peut être utilisée pour :
(1) comprendre l'évolution plio-quaternaire des plates-formes carbonatées et leur contrôle glacio-eustatique dans un contexte de changement climatique global,
(2) étudier les relations entre processus hydrodynamiques sur le plateau continental, la présence de carbonates vs. apports clastiques, et l'architecture des systèmes turbiditiques (i.e., relations plateforme – bassin).
Le séminaire montrera enfin comment la stratigraphie sismique et la modélisation sismique synthétique peuvent êtres intégrés aux techniques de modélisation stratigraphique 3D. A partir d'un cas d'étude quaternaire, l'exposé présentera les résultats préliminaires d'un projet de couplage stratigraphique-sismique nouveau ayant pour but de développer les techniques d'inversion, qui à terme permettront d'améliorer l'apport des modèles numériques pour l'analyse stratigraphique des bassins.
UMR CNRS 5805 EPOC - OASU - Université de Bordeaux
Allée Geoffroy Saint-Hilaire - CS 50023 - 33615 PESSAC CEDEX - FRANCE
Fax : 0 (33) 5 40 00 33 16
| Dernière mise à jour : 16 Mai 2019 | Contacts | Mentions Légales | © 2006-2019 EPOC |