UMR CNRS 5805 EPOC
Environnements et Paléoenvironnements
Océaniques et Continentaux
EPOC
Université de Bordeaux  CNRS  EPHE  OASU

English Version
 
AccueilEvénementsRecrutementsAccèsLiensPlan du Site
 
> Evénements > Informations Retour
Valid XHTML 1.0 Transitional

Valid CSS!
Consignes de Sécurité et Numéros d'Urgence
(à l'usage des personnels du laboratoire)
Séminaire


L'impact du climat sur l'évolution des systèmes côtiers français

Date
le 18-01-2010 à 10:45

Lieu
Salle Stendhal, DGO, Bâtiment B18

Intervenant(s)
Eric GOBERVILLE, LOG, UMR 8187, Wimereux

Résumé
Les zones côtières, interfaces entre continent, océan et atmosphère sont d'’importantes zones d'échanges de matières et d'énergie jouant un rôle capital dans les cycles biogéochimiques (Land-Ocean Interactions in the Coastal Zone 2005). Cette position contraint ces milieux à une forte variabilité spatio-temporelle des paramètres physico-chimiques à laquelle s'ajoutent des forçages d'origine naturelle (e. g. le réchauffement climatique, Harley et al. 2006), et/ou anthropique (Intergovernmental Panel on Climate Change, Working Group II 2007). De nombreuses études ont montrées l'existence d'un forçage climatique (Atlantique (Beaugrand et al. 2003), Pacifique (Hansen et al. 2006), Méditerranée (Licandro et al. 2006)), mais peu ont été capables de quantifier la part anthropogénique.
L'étude du littoral français dans son ensemble est rendue possible grâce à la mise en place du réseau de surveillance SOMLIT. Par le choix de sites à situation de normalité, d'un suivi de paramètres pertinents, d'un échantillonnage bimensuel et de la mise en place d'une charte qualité, une étude multi-paramètres et multi-sites a pu être mise en place afin :
- D'examiner les changements des systèmes côtiers au cours des 10 dernières années,
- De quantifier l'influence de la variabilité climatique sur ces systèmes,
- De développer une méthode de suivi en temps réel de ces systèmes,
- De déterminer un indice de pression anthropique.
Nos résultats suggèrent que les systèmes côtiers français ont été affectés par la variabilité climatique entre 1997 et 2008. De fortes corrélations ont été trouvées entre les changements observés, le climat régional et les indices hydro-climatiques « grande échelle ». Mais localement, les systèmes côtiers sont également profondément altérés par le développement humain et les constructions associées. Cette pression anthropique forte nécessite la mise en place de surveillance en temps réel.
La méthode présentée ici repose sur la comparaison du rapport C/N en milieu côtier à des données océaniques présentant des caractéristiques physiques et chimiques comparables. La sélection de ces « training set» se fait par l'utilisation d'un modèle mathématique (Beaugrand et al, soumis). Les résultats obtenus ont permis de définir dans le temps et dans l’espace, une valeur indicatrice de la pression anthropique du site.
UMR CNRS 5805 EPOC - OASU - Université de Bordeaux
Allée Geoffroy Saint-Hilaire - CS 50023 - 33615 PESSAC CEDEX - FRANCE
Fax : 0 (33) 5 40 00 33 16
| Dernière mise à jour : 16 Septembre 2019 | Contacts | Mentions Légales | © 2006-2019 EPOC |